Qu’est-ce que l’hypnose médicale ?

L’hypnose médicale

Avez-vous déjà entendu parler d’hypnose ? À quoi pensez-vous exactement ? À de la sorcellerie peut-être ? Ou aux sciences occultes ? Si c’est ce que vous pensez, vous n’êtes pas le seul. Beaucoup de personnes ont peur de l’hypnose et l’associent à tout ce qui a trait au mysticisme. Cependant, vous serez surpris de savoir que l’hypnose est utilisée en médecine. Oui, en médecine ! Ce type d’hypnose est différent de tout ce à quoi vous croyez. C’est de l’hypnose médicale dont il sera question.

Qu’est-ce que l’hypnose médicale ?

C’est la première étape vers la découverte de l’hypnose médicale. Il est d’abord question de dire ce qu’est l’hypnose médicale par définition avant de se lancer dans la présentation réelle de son fonctionnement. L’hypnose médicale n’est pas si simple à comprendre. En fait, pour mieux comprendre pourquoi on peut parler d’hypnose médicale, il faut d’abord comprendre ce qu’est l’hypnose au sens général du terme.

En effet, l’hypnose signifie étymologiquement sommeil. Mais il ne s’agit pas d’un sommeil ordinaire. Il s’agit plutôt d’une sorte de mise en veilleuse de la conscience claire que l’on appelle conscience consciente. Et la mise en veilleuse de cette conscience laisse place à ce que l’on appelle la conscience inconsciente. Toujours compliqué ? Eh bien ! Simplifions un peu plus cette définition.

L’hypnose médicale est une technique qui met le patient dans un état de conscience modifié, et cette période de veille de conscience permet à celui qui pratique l’hypnose d’intervenir et de le soulager de certains maux. Comment est-ce possible ? En fait, le praticien de l’hypnose fera quelques suggestions au patient afin que celui-ci puisse gérer certaines douleurs ou certaines situations qui lui causent assez de souffrances.

Le fonctionnement de l’hypnose médicale

Le fonctionnement de cette technique médicale est très simple. Mais contrairement à ce qui pourrait se dire, la personne sur laquelle cette technique est pratiquée reste responsable et maitre de ses actions. Le praticien ne fait que suggérer et aider le patient à comprendre et à accepter certaines réalités. Très souvent, ce n’est pas la maladie en elle-même qui affaiblit la plupart des malades, mais la peur de savoir que l’on souffre de cette maladie. C’est pourquoi l’hypnose médicale permet de suggérer par exemple au patient qu’il n’a rien à craindre, ou alors qu’une douleur n’est pas si atroce qu’il le pense.

En fait, il s’agit d’aider le patient à mieux vivre ce qu’il lui arrive, de l’aider à vivre un moment difficile. Il est important de bien comprendre comment cela fonctionne pour se faire une idée réaliste de ce que c’est exactement. Mais pour bien comprendre comment fonctionne l’hypnose médicale, il est important d’établir une nette différence entre le malade et la maladie. Le malade c’est la personne qui souffre de la maladie. Dès qu’il sait qu’il est malade, son comportement est altéré, et il devient une autre personne à cause de la maladie qui le ronge et lui cause du tort. L’hypnose aide donc l’homme.

L’hypnose médicale ne soigne pas la maladie, mais elle soigne la personne malade. Elle ne soigne pas le SIDA par exemple, mais soigne plutôt une personne souffrant de SIDA. Autrement dit, l’hypnose médicale ne soigne pas la pathologie en elle-même. Elle n’a aucun effet sur un quelconque virus ou une quelconque bactérie. Mais l’attitude et le stress du malade peuvent modifier le niveau de douleur qu’il ressent ou qu’il croit ressentir. C’est là qu’intervient le praticien de l’hypnose, qui aidera le patient en lui suggérant quelques messages positifs et atténuants. En bref, l’hypnose médicale joue sur le mental du malade et l’aide à faire avec la maladie.

Les champs d’application de l’hypnose médicale

C’est sans aucun doute une autre question qui vous est venue à l’esprit n’est-ce pas ? Eh bien, cette technique a de nombreux champs d’applications, et concerne les personnes de tous les âges, tant les enfants que les adultes. L’hypnose médicale est aussi bien utilisée en pédiatrie qu’en chirurgie. Par exemple, avant une opération chirurgicale, l’hypnose est utilisée pour permettre au patient de se détendre, ce qui permet de n’utiliser qu’une faible dose du produit anesthésiant, on parle d’hypno analgésie.

C’est aussi une technique utilisée pour gérer tout type de douleurs, des douleurs d’une migraine aux douleurs d’une femme en travail. En cas de douleurs chroniques également, il est possible d’utiliser l’hypnose.

Mais au-delà de la maladie, l’hypnose est utilisée en médecine pour aider les patients accros à certaines pratiques autodestructrices. Quand ces addictions ont une composante psychologique, il est possible de faire intervenir l’hypnose médicale. Des addictions au tabac, à la drogue, l’abus d’alcool, le stress, les insomnies, ou même les phobies. Les champs d’application de l’hypnose médicale sont vastes et le soulagement suit très souvent.

Risques et avantages !

Existe-t-il des risques à rester dans un état hypnotique ? La réponse est simple et claire : NON. Il n’existe aucun risque à être hypnotisé par un praticien professionnel de cette technique. Aucun risque. Il vous faudra faire attention aux souvenirs que vous aurez après l’hypnose. Vous allez sans doute vous rappeler de quelques scènes. Ne vous y fiez pas, car il ne s’agit pas toujours de la réalité fidèle. Mais sur le plan médical, vous ne souffrez de rien d’anormal, vous ne courez aucun risque.

Pour ce qui est des avantages, ils sont légion. Le premier avantage est celui susmentionné, la réduction de la douleur. Lorsque l’on réussit à baisser la douleur que vous ressentez, vous prenez moins de médicaments antidouleurs. C’est aussi un moyen efficace de lutter contre une faiblesse ou une addiction, ou alors de résoudre ses problèmes d’angoisse et d’anxiété. En chirurgie, l’hypnose médicale peut vous aider à prendre une dose très réduite d’anesthésiant. Les patients qui sont fragiles vont sans doute pouvoir en bénéficier. C’est une technique de plus en plus connue et qui sera sans aucun doute dans quelques années, une technique médicale connue de tous et recommander en médecine dans le monde entier.